Professeur voyageur

Xaï 1970
Auteur: Xaï 1970

Fondateur d'🌐GO voyage Né le 03 janvier 1970 à Perpignan. Professeur certifié en science industrielle de l’ingénieur (S2I), passionné de sport extérieur en tous genres et de rugby, amateur d’arts photographique et graphique, il fais le choix de prendre quelques années de disponibilité afin de voyager à travers le monde. Après divers voyages et un tour de monde de 18 mois en Land Rover, il effectue quelques belles boucles supplémentaires en Europe, au Maghreb, en Islande et au Cap nord avant de ré-effectuer une traversée de l’Afrique par l’ouest de Tanger (Maroc) à Durban (Afrique du sud) pour le plaisir de l’itinérance en solitaire.

                  À 47 ans, Xaï a déjà parcouru 260 000 km autour du monde, dans près de 90 pays. Alain Moreno sillonne actuellement le continent africain, à bord de son 4×4 anglais.

Dès sa plus tendre enfance, Alain Moreno était déjà attiré par les voyages. À 18 ans, après l’obtention de son permis de conduire, il n’hésite pas à prendre la route depuis Perpignan pour se rendre jusqu’en Suisse.

L’ancien joueur de rugby de Perpignan finit par poser ses valises à Rillieux-la-Pape pour enseigner au lycée Albert-Camus. C’est le début d’une belle aventure avec le RC-Rillieux, qui lui a permis de s’occuper des joueurs, depuis l’école de rugby à l’équipe senior. Tout en continuant à voyager.

RILLIEUX-LA-PAPE – VOYAGE
Profession : enseignant globe-trotter

Comment faites-vous pour assouvir votre envie de découverte ?

« Je demande une disponibilité d’un an, une coupure qui me permet de voyager dans le monde entier. Je prépare mes étapes, avant d’embarquer avec mon véhicule sur le continent que je veux visiter. Je suis un passionné de photographie. Les animaux, les paysages, les habitants restent des sujets qui peuvent être exploités jusqu’à l’infini. »

Quels sont les contacts avec la population ?

« Ils sont bons, je passe d’agréables moments au contact des habitants des différents pays que je visite. En traversant le Bénin, je me suis arrêté à Natitingou, la ville qui est jumelée avec Rillieux-la-Pape. J’ai offert de la part du RCR des ballons de rugby, et des maillots à l’effigie du club rilliard. Les enfants courent pieds nus sur des terres graveleuses pour tâter le ballon ovale. Un beau souvenir partagé et un bonheur pour les filles et les garçons. Avant cet échange, ils jouaient avec des morceaux de chiffon ! »

Article d’Aimé Badino – Le Progrès – Lyon

Laisser un commentaire

OGO w🌐yage © 2013

Tous droits réservés
km suspendus